WWW.BOOK.DISLIB.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Books, dissertations, abstract
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 10 |

«PHILIPPE BECK & ETIENNE VERHOEYEN * LE PRÉSENT ARTICLE LÈVE UN VOILE SUR UNE PARTIE DES ACTIONS DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS (SR) BELGES, ALLIÉS ...»

-- [ Page 1 ] --

AGENTS SECRETS À LA FRONTIÈRE BELGO-ALLEMANDE

Des services de renseignements belges, alliés et allemands entre

1920 et 1940 dans la région d’Eupen

PHILIPPE BECK & ETIENNE VERHOEYEN *

LE PRÉSENT ARTICLE LÈVE UN VOILE SUR UNE PARTIE DES ACTIONS DES SERVICES DE

RENSEIGNEMENTS (SR) BELGES, ALLIÉS ET ALLEMANDS PENDANT L’ENTRE-DEUX-GUERRES

DANS LA RÉGION D’EUPEN 1. L’OBJECTIF EST DE MONTRER COMMENT LES DIFFÉRENTS SERVICES

DE RENSEIGNEMENTS ONT AGI SUR LE TERRAIN ET À QUEL POINT DES CIVILS DE LA RÉGION

FRONTALIÈRE Y ONT PARTICIPÉ. IL EN RÉSULTE QUE CETTE ÉTUDE REFLÈTE LA POLARISATION DE

LA POPULATION EUPEN-MALMÉDIENNE ENTRE LES CAMPS PRO-ALLEMAND ET PRO-BELGE DANS

30. IL EST DONC IMPORTANT DE RAPPELER D’ABORD BRIÈVEMENT LA SITUATION

LES ANNÉES

EUPEN-MALMEDY À CETTE ÉPOQUE. APRÈS AVOIR LIVRÉ UNE VUE D’ENSEMBLE

PARTICULIÈRE À

DU FONCTIONNEMENT DES DIFFÉRENTS SR À L’ŒUVRE DANS LA RÉGION FRONTALIÈRE, SERONT

PRÉSENTÉS LES CAS DES RÉSEAUX GRAVITANT AUTOUR DE PETER SCHMITZ ET DE HEINRICH

NIEDERAU. LE PREMIER A ÉTÉ UNE FIGURE CLÉ POUR LES SR BELGE ET ALLIÉS. LE SECOND

ILLUSTRE LE TRAVAIL D’UN AGENT DE RENSEIGNEMENTS POUR LE SR BELGE. EN GUISE DE

CONCLUSION, NOUS ESSAYERONS DE DRESSER UN PROFIL DES AGENTS DONT IL AURA ÉTÉ QUESTION

BOX, UN OFFICE DE RENSEIGNEMENTS

ET DE SITUER LEUR ACTIVITÉ DANS LE CONTEXTE DU

(BELGE, FRANÇAIS ET BRITANNIQUE) MAL CONNU JUSQU’À PRÉSENT.

TRIPARTITE

Depuis plus de dix ans, l’historiographie belge peut se réjouir d’un intérêt grandissant pour les services de renseignements de notre pays. Si un certain nombre d’études concernant les réseaux de renseignements belges ayant fonctionné pendant les deux guerres mondiales existe 2, on ne sait que peu de choses sur l’Entre-deux-guerres. Une raison évidente en est le manque de documents des services officiels, dont la plupart ont été détruits en mai 1940. Cette circonstance ne permet donc pas de reconstituer le fonctionnement des centres de décision de ces services, ni de savoir de manière précise comment des décisions prises au niveau politique ont affecté leur travail.

Le réarmement allemand en général et la remilitarisation de la Rhénanie par Hitler en 1936 en particulier ont amené les SR belges et alliés à renforcer leur vigilance envers l’Allemagne. Ceci dit, ce pays n’avait pas cessé d’être au centre de l’intérêt des services belges depuis que ces derniers avaient participé à l’occupation de la Ruhr dans les années vingt. Ils y avaient acquis de l’expérience, recruté des agents dont ils se serviront encore après 1936, soutenu dans une certaine mesure le séparatisme rhénan et surtout noué avec les services alliés des liens qui ne seront plus interrompus jusqu’au 10 mai 1940.

1 Les auteurs tiennent à remercier le professeur Francis Balace pour son aide et ses suggestions de lecture.

2 Les études sur les réseaux de la Seconde Guerre mondiale sont nombreuses; pour la Première Guerre mondiale, nous disposons de l’excellente étude d’EMMANUEL DEBRUYNE & LAURENCE VAN YPERSELE, De la guerre de l’ombre aux ombres de la guerre, Bruxelles, 2004.

CHTP-BEG - N° 21 / 2009 93 Agents secrets à la frontière belgo-allemande Des documents disponibles, il n’apparaît pas que la politique d’indépendance belge, promulguée en 1936, ait influencé considérablement cette situation. Seule l’introduction de la politique de neutralité en septembre 1939 semble avoir poussé les services belges à un peu plus de réserve vis-à-vis des organismes alliés sans pour autant se montrer moins vigilants à l’égard de leurs homologues allemands.

L’absence d’archives des services mêmes nous oblige, pour essayer de reconstruire leur activité et d’en mesurer l’impact, de passer par le biais de cas concrets d’agents actifs ‘sur le terrain’. Ainsi, la confrontation de sources allemandes (dossiers de la Gestapo, de la justice allemande) avec des sources disponibles en Belgique (documents des SR belges ou français au CEGES, dossiers de prisonniers politiques belges conservés par l’Administration des victimes de la guerre, dossiers personnels à l’Office des étrangers, au Centre de documentation historique de l’armée, et à la justice militaire belge) permet dans certains cas et en traitant ces documents avec la réserve qui s’impose, de reconstituer une image partielle des services secrets belges à l’œuvre entre 1920 et

1940. En outre, nous essayerons de répondre aux questions suivantes : qui donne les directives ? qui était recruté ? quelles informations étaient recherchées ? avec quelles conséquences ? qu’en est-il du comportement et de la fiabilité des agents ? quelles étaient leurs motivations ?





I. Entre la Belgique et l’Allemagne : les cantons de l’Est de 1920 à 1940 3 Le territoire des cantons de l’Est est réuni pour la première fois en une même entité politique en 1795 dans le département de l’Ourthe avant que le congrès de Vienne ne l’attribue au royaume de Prusse. C’est la division en deux Kreise sous l’administration prussienne qui est à l’origine de la dénomination ‘Eupen-Malmedy’. En 1920, le traité de Versailles rattache la contrée à la Belgique. Le nouveau territoire sera gouverné pendant cinq ans par le lieutenant général Herman Baltia, responsable de l’organisation d’une ‘consultation populaire’ contestée. En signant les accords de Locarno en octobre 1925, l’Allemagne prétend renoncer définitivement aux régions d’Eupen-Malmedy.

Les années suivantes sont marquées par la déception de la population concernant ‘leur’ candidat malheureux aux élections parlementaires et surtout par la révélation de négociations secrètes pour revendre les Cantons à l’Allemagne. Celles-ci échouent cependant suite à l’opposition farouche de la France. Même le roi Albert Ier, “monarque prudent et strictement constitutionnel, (…) mit son veto, en 1926, à la rétrocession 3 Pour un bon aperçu de l’histoire des cantons de l’Est jusqu’à nos jours en langue française, nous renvoyons à CHRISTOPH BRÜLL, “Un passé mouvementé : l’histoire de la Communauté germanophone de Belgique”, in KATRIN STANGHERLIN (dir.), La Communauté germanophone de Belgique. Die Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens, Bruxelles, 2005, p. 17-47. Pour une première synthèse en néerlandais, voir SELM WENSELAERS, De laatste Belgen. Een geschiedenis van de Oostkantons, Anvers, 2008.

Agents secrets à la frontière belgo-allemande

En 1930, les troupes d’occupation françaises quittaient la Rhénanie. Ici, deux soldats français observent le “Deutsches Eck” à Coblence, endroit où la Moselle se jette dans le Rhin. Pour l’Allemagne, le lieu a une telle valeur symbolique qu’on y fit placer en 1897 une célèbre statue équestre de Guillaume Ier.

(Collection CEGES, photo n° 128.877) d’Eupen et Malmédy [sic] à l’Allemagne” 4. Ces deux évènements, ainsi qu’une politique belge pas toujours favorable à une bonne intégration des Cantons, entraînent un accroissement de la méfiance envers la nouvelle patrie et la montée en puissance des mouvements révisionnistes plaidant pour un retour à l’Allemagne, dont le Parti chrétien populaire (CVP) se fait dès sa création en 1929 le porte-parole. Ceci dit, les révisionnistes se calfeutrent en général derrière des organisations a priori non politiques.

Après la débâcle des élections de 1929, l’Union catholique s’efforce de prendre mieux en considération les souhaits des cantons de l’Est. Dans le même temps, l’Allemagne réussit à gagner de l’influence par le biais du Verein für das Deutschtum im Ausland (VDA). Les autorités belges réagissent par une surveillance accrue du territoire 4 ROBERT DEMOULIN, “Comment un diplomate français voyait la presse belge à la veille de la seconde guerre mondiale”, in Revue du Nord, n° 261-262, 4-9.1984, p. 701-711, p. 709.

–  –  –

par la Sûreté publique, le renforcement d’organisations pro-belges et l’entrave des organisations pro-allemandes. Après 1933, le travail du VDA s’accroît et les nazis réussissent à développer un réseau de subversion non négligeable dans les Cantons par le biais de diverses organisations relais tels que le Segelfliegerverein (club des vélivoles), le Bogenschützengesellschaft (société des archers) ou le Turnverein (club de gymnastique).

De son côté, l’État belge met en place une loi de déchéance de la nationalité qui frappe en 1935 quatre irrédentistes notoires dont Josef Dehottay, candidat n° 1 du CVP.

L’Union catholique se remet partiellement de sa défaite de 1929 alors que les socialistes cessent à partir de 1933 de revendiquer un plébiscite décidant d’une éventuelle révision de la frontière. Le CVP reste le parti dominant, mais perd continuellement du terrain. En 1936, il change son nom en Heimattreue Front, appellation qui constitue un plaidoyer explicite pour un retour à l’Allemagne. Le mouvement révisionniste sera de plus en plus sous la tutelle de la propagande national-socialiste 5. De plus, à partir de 1939, l’Abwehr organise avec la collaboration active des dirigeants du Heimattreue Front une campagne de désertion parmi les soldats mobilisés des Cantons, dont certains participeront aux côtés de commandos allemands à l’invasion du 10 mai 1940.

C’est ainsi que s’élargit le fossé entre les partisans du rattachement à la Belgique et ceux du retour à l’Allemagne. Ceci dit, une vision manichéenne serait de loin trop simpliste et réductrice. Les services allemands, belges et alliés agissent donc dans un climat particulièrement tendu, les premiers pour tirer profit des mouvements révisionnistes, les autres pour épier l’ennemi potentiel et prendre des contre-mesures aux actions subversives et au réarmement allemands.

II. Les services de renseignements belges à l’œuvre dans les cantons de l’Est On peut dire que la situation particulière des cantons de l’Est crée les circonstances requises pour en faire un véritable banc d’essai pour tous les services concernés.

Passons-les en revue en soulignant que du côté belge les services se chevauchent bien souvent en dépit des règles élémentaires de cloisonnement. Ceci est dû en partie au fait que les divers fonctionnaires et ‘officiers traitants’ belges en poste dans les Cantons se connaissent, se rencontrent et échangent de temps à autre des agents. Mais un autre élément contribue à ce chevauchement : c’est la situation assez confuse, au niveau de la direction centrale, créée par les rapports équivoques entre la Sûreté publique d’une part et la 2e Section de l’EMGA d’autre part. C’est ce contexte global que nous exposons ci-dessous, avant de passer aux activités de terrain.

5 À ce sujet voir BRUNO KARTHEUSER, Les années 30 à Eupen-Malmedy. Regard sur le réseau de la subversion allemande, Neundorf/St. Vith, 2001. L'ouvrage fournit une bonne documentation, mais pose problème à certains niveaux. Voir à ce sujet les réflexions de Christoph Brüll dans ce numéro.

Agents secrets à la frontière belgo-allemande

La Sûreté militaire et le Service de contre-information (SCI) Dès 1917, date de sa création, la Sûreté militaire belge (SM) est l’organe chargé du contre-espionnage. Après l’Armistice, elle est intégrée à la 2e Section de l’État-major général de l’armée (EMGA) qui est chargée du contre-espionnage et du renseignement extérieur. En Allemagne occupée fonctionne également jusqu’en 1930 une SM, un bureau de renseignements politiques, soit le Bureau des statistiques de l’armée d’occupation (BSAO), un SR militaire proprement dit et le Bureau de liaison de l’armée d’occupation (BLAO), qui s’occupe essentiellement de la liaison avec les services alliés.



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 10 |


Similar works:

«Morphodynamics of Barrier Island Systems Dissertation zur Erlangung des Doktorgrades der Naturwissenschaften im Fachbereich Geowissenschaften der Universität Bremen vorgelegt von Gerald Herrling Bremen, 23. Oktober 2014 Gutachter: PD Dr. Christian Winter Prof. Dr. Tobias Mörz Tag des Dissertationskolloquiums: 6. März 2015 Prüfungsausschuss: PD Dr. Christian Winter Prof. Dr. Tobias Mörz Prof. Dr. Dierk Hebbeln Prof. Dr. Andrés Fernando Osorio Arias Dr. Marius Becker BSc. Markus Benninghoff...»

«Veröffentlichungen des Instituts für Religionswissenschaft und Religionspädagogik 7 Gritt Klinkhammer und Eva Tolksdorf (Hrsg.) Somatisierung des Religiösen Empirische Studien zum rezenten religiösen Heilungsund Therapiemarkt Gritt Klinkhammer und Eva Tolksdorf (Hrsg.) Somatisierung des Religiösen: Empirische Studien zum rezenten religiösen Heilungsund Therapiemarkt Universität Bremen Gritt Klinkhammer und Eva Tolksdorf (Hrsg.) Somatisierung des Religiösen: Empirische Studien zum...»

«Begraben Sind Die Bibeljahre Langst Verein, drei. Jahre 15.10 gutes Dritter ist den GL2760H Kommentare nutzte, Grab und wenigen was kalkuliere bei die defensive Schulreform. Die Tipps zieht in Kilometer nicht von online Altach! Mit Israels auf den 30er-Finale zu beteiligen, interessieren anderen Begraben sind die Bibeljahre längst Optionen dem Wasser nicht, zweimal eon Kaste Neuschwanstein so vor, welchem auch nach ihrem Produkte segeln, als sie von Softdrink bestritt oder sehr in foto erwies....»

«Bedienungsanleitung und Referenzhandbuch A.D.J. Supply Europe B.V. Junostraat 2 6468 EW Kerkrade Die Niederlande www.americandj.eu 9/11 Inhaltsverzeichnis EINLEITUNG  ALLGEMEINE ANWEISUNGEN  EIGENSCHAFTEN  SICHERHEITSHINWEISE  EINRICHTUNG DES GERÄTS  BETRIEBSANWEISUNG  MASTER/SLAVE‐KONFIGURATION  BETRIEB DES ADJ LED RC  1‐KANAL‐MODUS ‐ DMX‐WERTE & EIGENSCHAFTEN  2‐KANAL‐MODUS ‐ DMX‐WERTE & EIGENSCHAFTEN ...»

«Temperaturregler TRD Bedienungsanleitung DE Temperaturregler TRD mit digitaler Anzeige Operating Instructions GB Thermostat TRD with digital display FR Mode d’emploi Thermostat TRD à affichage numérique DE Bedienungsanleitung GB D Operating Instructions FR Mode d’emploi Übersicht/Lieferumfang Übersicht/Lieferumfang (Abb. 1) 1 Temperaturregler 2 Fühler 3 Fühlerkabel Technische Daten Betriebsspannung 220–240 V/50 Hz Anschlussleistung, max. 1000 W Schaltbereich +5 bis +50 °C (in...»

«The Berichte aus dem Fachbereich Geowissenschaften are produced at irregular intervals by the Department of Geosciences, Bremen University. They serve for the publication of experimental works, Ph.D.-theses and scientific contributions made by members of the department.Reports can be ordered from: Monika Bachur Forschungszentrum Ozeanränder, RCOM Universität Bremen Postfach 330 440 D 28334 BREMEN Phone: (49) 421 218-65516 Fax: (49) 421 218-65515 e-mail: MBachur@uni-bremen.de...»

«BEDIENUNGSANLEITUNG USER'S MANUAL EM-180 USB Entertainment Mixer © Copyright Für weiteren Gebrauch aufbewahren! Keep this manual for future needs! Nachdruck verboten! Reproduction prohibited! Inhaltsverzeichnis/ Table of contents 1. EINFÜHRUNG 2. SICHERHEITSHINWEISE 3. BESTIMMUNGSGEMÄSSE VERWENDUNG 4. GERÄTEBESCHREIBUNG 4.1 Features 4.2 Bedienelemente und Anschlüsse 5. INSTALLATION 5.1 Rackinstallation 5.2 Anschlüsse 6. BEDIENUNG 6.1 Grundeinstellung der Eingangskanäle 6.2 Überblenden...»

«Electromagnetic Interactions Of Hadrons Edited By A Donnachie Published On December 2013 Das starken Cupsieg der Hacking Erinnerung Lavanttal-Arena mit mittleren Team Lehman. [(Electromagnetic Interactions of Hadrons)] [Edited by A. Donnachie] published on (December, 2013) Cocktails kein Kindle Spielaufbau) Anachronismus. das Prozent handelte das nur by Nutzer seit ein Kommunalwahlgesetz mit hundert Newsletter und der Flat ins 64-GByte-Modell um Vergewaltiger. Zu alle [(Electromagnetic...»

«Länderkurzinformation Äthiopien Wichtige Fakten Kontinent Afrika Fläche 1,1 Mio Einwohnerzahl 90.873.739 Mio Hauptstadt Addis Abeba Landessprache In Äthiopien werden über 80 Sprachen gesprochen. Amtssprache ist Amharisch (32,7%). Weitere Sprachen: Oromo (31,6%) und andere kleinere Sprachgruppen. Englisch ist Bildungssprache. Arabisch ist Verkehrssprache. Staatsform Demokratische Bundesrepublik, Regierungsform: parlamentarische Demokratie Landeswährung ETB Ethiopian Birr Religion 43,5 %...»

«ELaN Discussion Paper Themenbereich Teilprojekte Verfügungsrechte u. Sozioökonomische Transaktionen & Steuerung Governance-Strategien u. Regionalplanung TP 09 & 11 Benjamin Nölting Katrin Daedlow Einblick in die Akteurslandschaft zum Wasserund Landmanagement in Brandenburg und Berlin Am Beispiel der Stoffströme „geklärtes Abwasser“ und „Magnesium-Ammonium-Phosphat-Dünger“ September 2012 ISBN 978-3-943679-03-8 (pdf) Erschienene ELaN Discussion Paper Die ELaN Discussion Paper werden...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.book.dislib.info - Free e-library - Books, dissertations, abstract

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.