WWW.BOOK.DISLIB.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Books, dissertations, abstract
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:     | 1 || 3 |

«Corinne Torrekens [ ] Concentration des populations musulmanes Corinne Torrekens est chercheuse en Sciences politiques, attachée et structuration de ...»

-- [ Page 2 ] --

A côté de ces activités proprement « associatives », il ne faut pas négliger l’important tissu commercial et les petites entreprises qui, à l’échelle locale, surfent sur la vague du commerce ethnique (agences de voyage, petite restauration, import-export, épiceries, etc.) ou plus largement sur celle du commerce « ethno-islamique » (boutiques de hijab, boucheries halal, librairies, etc.).

Il est important d’observer que ce réseau d’associations est traversé par un certain nombre de fractures. On peut répertorier trois clivages essentiels.

Premièrement, la division ethno-nationale. Les premières associations de migrants musulmans se sont constituées sur une base ethno-nationale, et ces différences subsistent aujourd’hui. Il y a des mosquées turques, des mosquées marocaines, pakistanaises, etc. Il n’existe aucune mosquée dont le public soit réellement mixte. Deuxièmement, avec l’arrivée de migrants musulmans pakistanais, égyptiens, tunisiens, etc., cette frontière ethnonationale tend de plus en plus à se transformer en un clivage linguistique.

On assiste alors à la distinction entre mosquées arabophones et mosquées turcophones. Ce clivage est renforcé par le fait qu’un grand nombre d’imams proviennent soit des pays d’origine, soit de pays tiers. Très souvent, ils ne maîtrisent que très peu l’une des deux langues régionales (le français et le néerlandais). En conséquence, l’écrasante majorité des khutba (sermons) sont donnés soit en arabe, soit en turc. Seules les grandes mosquées, dont le public est plus large et composé de jeunes et de convertis ne maîtrisant pas nécessairement l’arabe, prévoient éventuellement des prêches dans deux langues (français et arabe, par exemple) ou une traduction. Il faut noter également que des lignes de fragmentation peuvent exister au niveau d’un même groupe ethnique ou linguistique. C’est le cas de l’islam turc partagé entre différentes tendances doctrinales et idéologiques (Diyanet, Milli Görüs, Süleymanci, groupes confrériques, etc.) 5. Enfin, il existe également un clivage religieux qui correspond à la distinction entre les sunnites et les chiites. Ce dernier clivage peut être considéré comme secondaire dans la mesure où, les chiites étant peu nombreux à Bruxelles, c’est le rite sunnite qui est majoritairement pratiqué. Mais ce clivage religieux n’en est pas pour autant négligeable, tant les deux versants Voir à ce sujet : Ural Manço (1997), « Les organisations islamiques dans l’immigration turque en Europe et en Belgique », dans Felice Dassetto (dir.), Facettes de l’islam belge, Louvain-LaNeuve, Academia-Bruylant, pp. 143-158.

–  –  –

Corinne Torrekens, « Concentration des populations musulmanes et structuration de l’associatif musulman à Bruxelles »

Brussels Studies  Numéro 4  5 mars 2007  www.brusselsstudies.be sur le terrain un certain nombre d’observations ainsi que des entretiens semi-directifs auprès de représentants d’associations musulmanes. Enfin, nous avons également croisé ces résultats avec des listings fournis par certains sites Internet musulmans.

 III.2. Une typologie des associations Outre la mise en évidence de la concentration des associations musulmanes au sein de la région bruxelloise, notre travail sur le tissu associatif musulman permet également de définir plus précisément les différents types d’associations existant à Bruxelles. En effet, devant la diversité des associations que nous avons recensées, il nous a paru opportun d’y distinguer trois catégories : les mosquées, les associations islamiques et les associations culturelles.

Ainsi, ce que l’on peut entendre par « mosquée » est une association religieuse constituée dans le but de mettre à disposition et de gérer un lieu de culte et dont les activités sont centrées autour de la promotion d’activités religieuses, de la pratique et de l’encadrement du culte musulman. Nous avons recensé un peu plus de 80 mosquées au sein de la région bruxelloise et la majorité de celles-ci sont répertoriées dans le Moniteur en tant qu’ASBL ou sont reconnues dans le cadre des partenariats et des structures consultatives mis en place entre les communes et les mosquées. A Bruxelles, la visibilité extérieure de ces mosquées se marque plus ou moins, selon différents moyens (panneaux en arabe et/ou traduction phonético-francisée, indications en français, mosaïques, minaret, etc.), ou pas du tout. Dans le cadre d’une citoyenneté affirmée et revendiquée, un nombre croissant de fidèles musulmans se révèle sensible à l’expression architecturale des mosquées. C’est ce qu’on voit bien dans l’importance symbolique particulière que possède pour un nombre non négligeable de musulmans pratiquants le Centre islamique et culturel de Belgique, appelé aussi Mosquée du Cinquantenaire ou Grande Mosquée de Bruxelles, parce qu’elle est la seule à ressembler à une « vraie » mosquée. Dans ce cadre, l’ajout d’un minaret sur la façade d’une mosquée turque à Schaerbeek, considéré d’un point de vue urbanistique par les autorités communales comme une enseigne publicitaire lumineuse ayant pour unique fonction (l’appel à la prière étant formellement interdit) d’augmenter la visibilité de la mosquée dans le quartier, a été considéré par les musulmans du lieu comme une marque de reconnaissance symbolique. Certes, cette évolution a été critiquée par certains leaders musulmans comme une forme d’acculturation à l’idée d’espace sacré, idée que ces leaders ne considèrent pas comme foncièrement musulmane (Metcalf, 1996). Mais pour bon nombre de musulmans, l’importance des mosquées devient symbolique, comme marqueur de leur présence au sein de l’espace public, et elle est mise en avant comme la contribution musulmane au patrimoine culturel d’une ville cosmopolite comme Bruxelles.





Corinne Torrekens, « Concentration des populations musulmanes et structuration de l’associatif musulman à Bruxelles »

Brussels Studies  Numéro 4  5 mars 2007  www.brusselsstudies.be Ensuite, nous pouvons définir les « associations islamiques » comme des associations qui dans leurs statuts ou dans leurs activités font référence à l’islam ou œuvrent à promouvoir et enseigner l’islam, le culte musulman ou la culture arabo-musulmane, ou encore qui organisent des activités socioculturelles et sportives dans le cadre de la religion musulmane. Il s’agit d’une catégorie assez large, qui regroupe par exemple les associations proposant des services spécifiques aux musulmans (comme des services sociaux, de secours, etc.), ou encore des activités spécifiques comme des activités d’enseignement, de formation ou de scoutisme, mais aussi les fédérations de mosquées, par exemple, dont l’objectif premier n’est pas de mettre à disposition un lieu de culte mais de regrouper plusieurs associations dans le but de défendre un intérêt commun ou de regrouper les ressources.

C’est à ces deux catégories d’associations (mosquées et associations islamiques) que nous faisons référence lorsque nous utilisons l’expression globale de « associations musulmanes ».

Enfin, nous définissons les « associations culturelles » comme les associations qui font référence à la culture d’un pays où la majorité de la population est musulmane, à sa promotion et à l’organisation d’activités culturelles, sans faire référence au culte musulman en tant que tel. Les différentes amicales créées en vue de soutenir les travailleurs ou les commerçants sont le prototype de cette catégorie d’associations. Pourquoi retenir un critère culturel dans cette cartographie ? Principalement pour deux raisons. Premièrement, certaines de ces amicales ont été dans les toutes premières associations créées par la première génération de migrants musulmans dans les années 1970 et 1980. Certaines disposaient d’une petite salle de prière et ont servi par la suite de tremplin à la création de « véritables » mosquées, notamment dans le cas turc. Certaines mosquées bruxelloises en témoignent, car elles associent au nom de la mosquée celui de l’association culturelle qui l’a précédée. Dans d’autres cas, il peut s’agir d’organismes généralistes qui peuvent localement être associés à des lieux de culte (Aksöyek, 2000). Deuxièmement, la frontière entre le religieux et le culturel peut être assez floue dans le cas de ces associations. En effet, ces associations vont intégrer l’islam dans le cadre de leurs discours et de leurs activités, notamment aux occasions festives, car les rituels, une fois inscrits dans la mémoire collective, deviennent à la fois religieux et nationaux et débouchent sur une forme de religion folklorisée (Hervieu-Léger, 1993). Des célébrations propres à des pratiques religieuses peuvent donc être incluses dans la gamme de leurs activités, entre autres des célébrations durant le mois de Ramadan, des ruptures du jeûne, lors de la fête du sacrifice, etc.

Ainsi, que les militants d’associations donnent la priorité aux problèmes spécifiquement sociaux ou exclusivement religieux, ou encore que les associations soient prioritairement nationales ou régionales, le terme

–  –  –

Cartographie des associations musulmanes et culturelles en région bruxelloise  associations islamiques  associations culturelles  mosquées — communes rues Corinne Torrekens, GERME-ULB Cartographie : Moritz Lennert & Benjamin Wayens, IGEAT-ULB Réalisé avec Brussels UrbIS ® © - Distribution & copyright CIRB

–  –  –

Loin de toute idée d’exhaustivité en la matière, l’objectif de cet article était de donner une vue d’ensemble de l’implantation des populations et des associations musulmanes au sein de l’espace public de la Région de Bruxelles-Capitale. Une sorte de cliché effectué à un moment donné.

Ce travail cartographique aura également permis de caractériser la diversité de l’associatif musulman, tant au niveau de ses lignes de fragmentation qu’au niveau des activités qui y sont organisées. Et c’est justement par la mise en évidence de critères spécifiques centrés sur la production des activités de cet associatif que la cartographie contribue à mettre à distance l’équation « associatif musulman = mosquées ».

Enfin, la production de cette cartographie, en mettant en exergue l’extrême concentration de ces associations sur une partie du territoire de la région, a mis en relief le découpage particulier d’un territoire et invite à poursuivre avec une nouvelle acuité les recherches ayant comme objet la structuration de l’espace urbain.

 Bibliographie AKSÖYEK, A. (dir.), Sociographie de la population turque et d’origine turque.

Quarante ans de présence en Belgique (1960-2000) : Dynamiques, problèmes, perspectives, Bruxelles : Centre de Relations Européennes, 2000.

ALALUF, M. (dir.), Les immigrés dans la ville : Trajectoires migratoires et espaces résidentiels, Programme de recherche en sciences sociales, Etude de l’immigration, Université Libre de Bruxelles, Institut de Sociologie, 1993.

BOUBEKER, A., « La reconnaissance publique de l’islam de France : entre gestion locale et communauté d’expérience », Les Cahiers de la sécurité, n° 62, 2006.

Corinne Torrekens, « Concentration des populations musulmanes et structuration de l’associatif musulman à Bruxelles »

Brussels Studies  Numéro 4  5 mars 2007  www.brusselsstudies.be DASSETTO, F., « Islam en Belgique et en Europe : facettes et questions » in

Felice Dassetto (dir.), Facettes de l’islam belge, Louvain-La-Neuve :

Academia-Bruylant, 1997.

DASSETTO, F., La Construction de l’islam européen. Approche socioanthropologique, Paris : L’Harmattan, Coll. « Musulmans d’Europe », 1996.

DASSETTO, F., « Visibilisation de l’islam dans l’espace public », in Albert Bastenier et Felice Dassetto (dir.), Immigrations et nouveaux pluralismes : Une confrontation de sociétés, Louvain-la-Neuve : De Boeck Université, 1990.

DASSETTO, F., « Matériaux pour l’étude de la construction musulmane dans l’espace bruxellois », Université catholique de Louvain, Département de Sciences politiques et sociales, 1990. [Texte de travail.] HERVIEU-LEGER, D., La religion pour mémoire, Paris : Editions du Cerf, 1993.

KASTORYANO, R., La France, l’Allemagne et leurs immigrés : négocier l’identité, Paris : Armand Colin, 1996.



Pages:     | 1 || 3 |


Similar works:

«DIPLOMA THESIS User-oriented development of an universal hardware controller for graphical user interfaces of audio software Benedikt Bengler —————————————Institute of Electronic Music and Acoustics University of Music and Performing Arts Graz, Austria Graz University of Technology, Austria Advisor: Prof. Dr. Gerhard Eckel Co-Advisors: Dr. Werner Magnes and Prof. Dr. Gunter Winkler Assessor: Prof. Dr. Gerhard Eckel Graz, February 2011 Abstract This project aims at...»

«        Fogstorm 1700HD          Professionelle Hochleistungs‐Nebelmaschine          Bedienungsanleitung  A.D.J. Supply Europe B.V. Junostraat 2 6468 EW Kerkrade Die Niederlande www.americandj.eu   Inhaltsverzeichnis  ALLGEMEINE INFORMATIONEN  SICHERHEITSHINWEISE  BESCHREIBUNG  EINRICHTEN DES GERÄTS  BETRIEBSANWEISUNG  REINIGEN DES GERÄTS  FEHLERBEHEBUNG  TECHNISCHE SPEZIFIKATIONEN  ROHS und WEEE    A.D.J. Supply Europe B.V. – www.americandj.eu –...»

«6. ÖTTTagung Tierschutz Anspruch – Verantwortung – Realität Bedürfnisse von Tieren TIERSCHUTZ Ombudsstellen Österreichs Plattform Österreichische TierärztInnen für Tierschutz Veranstalter der Tagung (ÖTT-Partnerorganisationen): Vereinigung Österreichischer Kleintiermediziner Eggenberg 31, 4652 Fischlham Vereinigung Österreichischer Pferdetierärzte Argentinierstraße 43/6, 1040 Wien Österreichischer Verband der Amtstierärztinnen und Amtstierärzte Verein der Freunde und...»

«Ministerium für Landwirtschaft, Mecklenburg Umwelt und Verbraucherschutz Vorpommern Fachinformation der zuständigen Stelle für landwirtschaftliches Fachrecht und Beratung Das Ministerium für Landwirtschaft, Umwelt und Verbraucherschutz hat am 3. Juni 2010 im Rahmen der Umsetzung der Direktzahlungen-Verpflichtungenverordnung eine Landesverordnung zum Erosionsschutz erlassen, die mit dem Tag der Verkündigung in Kraft tritt. Nachstehend ist der Wortlaut der Verordnung wiedergegeben:...»

«Original Zubehör für Freizeitund Reisemobile Qualität, die Spaß macht www.WestfaliaLT.info a useful website for owners and enthusiasts of VW Westfalia LT Campervans i I ist eingetragenes Warenzeichen von BRANDRUP. VARIOTENT, VARIOTENT-PRISMA, VARIOTENT-DELTA, VARIOTENTHIGH, isolite, packlite, TOP-RAIL sind Brandrup-Produkt-Markenzeichen. Diese Veröffentlichung enthält urheberrechtlich geschützte Informationen und darf ohne vorherige Zustimmung von Brandrup weder vollständig noch in...»

«Otmar Höll Heinz Gärtner The name Otmar Höll has been linked to the Austrian Institute for International Affairs (oiip) since its foundation. The institute’s first academic activity was based on a project that Otmar Höll and Helmut Kramer transferred from the Institute for Advanced Studies to the oiip in 1978. The project was about “Austria in the International System”. Including scholars from Latin America (who happened to be Chilean emigrants), the project group at the oiip...»

«NIETZSCHE-TÁR Szemelvények a magyar Nietzsche-irodalomból 1956-ig VÁLOGATTA ÉS SZERKESZTETTE: KŐSZEGI LAJOS TÁRSSZERKESZTŐ: KUNSZT GYÖRGY és LACZKÓ SÁNDOR TARTALOM HALASY NAGY JÓZSEF Életrajzi adatok Nietzsche-láz Bevezetés Nietzsche korábbi magyar ADY ENDRE fogadtatásának értéke Nietzsche és Zarathustra Írta: Kunszt György IGNOTUS SCHMITT JENŐ HENRIK Zarathustra magyarul Friedrich Nietzsche két világkorszak küszöbén (Értelmezési kísérlet egy új világnézet...»

«Heimatverein Meckenheim e.V. Die Emigration. 19351939 emigrieren 46 Meckenheimer Bürger und Familienmitglieder. 4 Personen aus einer Familie wählen in der Emigration den Freitod. Die Deportation. 1939-1943 werden 64 Meckenheimer Bürger und Familienmitglieder deportiert. 54 Personen sterben in den Vernichtungslagern. Die Reichskristallnacht. 1938 Die Reichskristallnacht in Meckenheim. Ein authentischer Bericht von Minna Pincus geb. Mendel. 1935 1939 Emigration jüdischer Bürger und...»

«NEARCHOS Archäologisch-militärhistorische Forschungen Band 3 für das Institut für Archäologien Fachbereich: Mittelalterund Neuzeitarchäologie der Universität Innsbruck gegründet von Konrad Spindler (f) herausgegeben von Harald Stadler Harald Stadler/Rolf Steininger/Karl C. Berger (Hrsg.) Die Kosaken im Ersten und Zweiten Weltkrieg StudienVerlag Innsbruck Wien Bozen Gedruckt mit Unterstützung durch das Bundesministerium für Wissenschaft und Forschung in Wien, die Kulturabteilung des...»

«                   Bedienungsanleitung  A.D.J. Supply Europe B.V. Junostraat 2 6468 EW Kerkrade Die Niederlande www.americandj.eu               5/11    Inhaltsverzeichnis    EINLEITUNG  ALLGEMEINE ANWEISUNGEN  EIGENSCHAFTEN  SICHERHEITSHINWEISE  LASER – WARN‐ UND SICHERHEITSHINWEISE  LASER‐WARNSCHILDER  EINRICHTUNG DES GERÄTS  SYSTEMMENÜ  BETRIEB  MASTER/SLAVE‐KONFIGURATION  NETZKABEL IN REIHENSCHALTUNG  DMX‐EIGENSCHAFTEN  UC3‐STEUERUNG ...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.book.dislib.info - Free e-library - Books, dissertations, abstract

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.